Gérard Finisher de l'édition 11 de la TG !

Bonjour à toutes et tous.
 
Mille excuses de ne pas avoir donné de mes nouvelles, la Transe Gaule s' est bien déroulée, quand même 6h00 de plus que l' année dernière , mais enfin j' ai bien terminé.
 
En début de course j' étais inquiet et une vieille entorse s' etait réveillée depuis les 100km de Cleder puis le marathon de Saint André des Eaux 15 jours avant la TG ; en fin de compte ça s' est résorbé tout seul et à partir de Saint Georges sur Loire je n' ai plus été inquiet.
Tout s'est bien passé pour ma 4éme étoile ( 2005- 2007- 2013- 2014).
 
En ce moment je ne vais pas aux entraînements, je soigne un Zona ( quelques semaines à passer...)
 
Sportivement
 
                     Gerard

Gérard Finisher de la 10 ème Transe Gaule !

Gérard, le Général (c'est comme ça qu'on le nomme dans l'ultra!), s'aligne sur le tour du lac Léman (175km) ce weekend du 14 septembre 2013, la Transe Gaule à peine terminée .

Il nous transmet un petit compte rendu de sa belle aventure qu'il connait bien et qu'il partage avec Nicole sa "flecheuse" .

 

TG 2013 -

10 ème anniversaire.
La TG 2013 a vécu son 10éme anniversaire, ce fut une belle fête de la course à  pied, une équipe de bénévoles au mieux de sa forme et des coureurs courant pour le plaisir.


Ils étaient venus des USA, du Québec, d' Allemagne, de Hollande, d'Angleterre, d' Algérie, de France bien sûr pour courir cette 10 ème édition.


Ils avaient de 20 à  78 ans , hommes et femmes, les conditions météorologiques étaient réunies tout le long du parcours, beau et clément, sans perturbation importante, ni canicule, idéales!


Aucun des concurrents de plus de 70 ans ne restera en course,

A  deux mois près je fut épargné ( les ans en sont-il la cause? ).


Il est certain que pour entreprendre une course de cette distance il faut monter en préparation.


Une charge suffisante mais pas non plus la dépasser, être en bonne condition et se surveiller les 5 ou 6 premiers jours, je dirai s'entrainer sur place ces premiers jours, ensuite après les ponts de Chalonnes on a dégraissé le mammouth et le risque de blessures est moins à  craindre!!!

On peux lâcher les chevaux mais avec prudence.


Principales causes d'abandon: les releveurs ensuite le cut off .
Pour ma part, j'ai toujours été bien dans la course retrouvant parfois mes jambes de 20 ans mais sans illusions et sachant revoir mes prétentions à  la baisse lorsque je me sentais usé ( dans une telle course on se retrouve remis toujours à  sa place);


Le trajet de Roscoff à  Gruissan je l'ai fait sans roadbook en suivant les flêches de la "flécheuse" sans jamais une hésitation.
Avec la TG j'ai fait cet intinéraire 7 fois , 3 fois en coureur et4  fois en bénévole, sans compter la milkil que j'ai entrepris 3 fois et réussi une fois.


La milkil emprunte l'itinéraireaire de la TG sur 600 km de St Augustin des Bois à  Rodez ( Le Monastère) et elle la quitte pour Sète.


Que ce fut une belle course, une belle fête, une riche ambiance.


Merci JB (Jean Benoit  JAOUEN)