Trail de Guerlédan : samedi 26 et dimanche 27 mai 2012

 

 

Un petit commentaire sur ce magnifique trail .

Effectivement j'ai été surpris par ce raidillon d'environ 600m apres seulement 500m de courses, ça calme les ardeurs!!!!!!!

Ce trail est sans aucun doute le plus dur effectué de ma jeune carrière.......avec un parcours tout en relance ,des montées au fort pourcentage ,des descentes

 très techniques, bref le trail dans toute sa splendeur et ses difficultées!!!

Contrairement à stéphanie j'ai pu admirer le panorama (de toute beauté) en haut de la crête, la faute à une terrible crampe au mollet droit !!!

Mes objectifs de 2h30 à 2h35 sont revus à la baisse je finis les 3 derniers km au courage ,la photo prise par yann a l'arrivée peut en témoigner (quel sourire......)

Une chose est sure je reviendrais l'année prochaine.

Bonne semaine a tous.

                                                  Laurent

 


 

 

 

 

 En ce week end de Pentecôte, un rendez vous incontournable pour les trailers, Le Trail de Guerlédan. Plusieurs distances : 13,23,58km et cette année une nouveauté avec un duo de 40km.

SNA toujours présent avec Yvan K., Laurent le P,Nelly le B pour m'accompagner sur le 23km le samedi après midi et le dimanche Yann, Pascal et Bruno étaient sur la ligne pour aller se balader durant 58km autour du lac.

 

    Le samedi 16h15 départ pour 23km sous le soleil, après une petite boucle de 7km à travers bois qui nous fait repasser par le point de départ, nous repartons  sur les sentiers boisés longeant le canal jusqu'à Goarec, pour attaquer une longue ascension qui va nous menée jusqu'aux crêtes, magnifique paysage, que je n'ai pas longtemps admiré car il fallait être concentré pour éviter les chutes sur les ardoises.

A ce moment de la course, Yvan me rejoint et nous terminerons la course ensemble en nous motivant l'un et l'autre, car la descente jusqu'à l'arrivée est longue ; on entend le speaker depuis un moment mais on ne le voit pas, et finalement au bout de 2h59 l'arrivée.

 

 Trop bien ce trail avec en prime de bonnes sensations, comme quoi aller travailler quelques bosses au stangala çà paye !!!!!!

 

Laurent nous avait devancé de quelques minutes en terminant en 2h44, très surpris du début de course, il a trouvé le parcours magnifique.

 

Nelly quant à elle termine en 2h23.

 

 

   Le dimanche , c'est au tour du trio de prendre le départ à 8h30, la journée risque d'être longue car il va faire chaud !!!!

Bon départ tranquille des 3, après quelques kilomètres Yann prend un peu d'avance sur Pascal et Bruno (qui commence à se sentir déjà faible).

Yann et Pascal continueront leur petit bonhomme de chemin jusqu'à l'arrivée, mais Bruno restera admirer le paysage au niveau du barrage, accompagné d'étoiles  et préférant prendre un autre moyen de locomotion pour atteindre l'arrivée !!!!!

 

Yann franchira la ligne d'arrivée en 7h50 et Pascal en 8h09.

 

Superbe week end, où les enfants n'ont pas vu le temps passé vu le nombre d'animations !!!!

 

 

                                                      stef

 

 

 

 

 

 

 

Tri Star de Cannes

Fin avril début mai,avec Patrice C. nous nous sommes exilés sur la Côte d’Azur afin de se préparer pour la saison de triathlon. 

Je prépare l’Ironman de Salou en Espagne et Patrice l’Embrunman.

La météo n’a pas été exceptionnelle mais des heures de vélo, natation et course à pied ont pu être effectuées dans un cadre agréable et dans une très bonne ambiance .

Nous avons profité de notre séjour pour participer au triathlon TRISTAR et avons cotoyé des VIP ( Diagana, Paul Belmondo, Marc Raquil… Miss France 2011 !!! ).

Les parcours à vélo concoctés par Patrick nous a fait découvrir St Tropez ( et sa gendarmerie ), St Raphael , Fréjus , le massif de l’Esterel.

Nous avons emprunté tous les cols de la région. Les jambes étaient lourdes en fin de séjour .

Cette bonne semaine s’est terminée par la montée des marches du Festival .

 

 

                                                      patrick Le M.

 

 

 

Les foulées de Poullan : Dimanche 27 mai 2012

  Ce week end avait lieu la course à Poullan, challenge Pen Ar Bed , résultat donné par Patrice C.

 

Thierry Launay ,Simon Robert,et moi meme sommes allez à Poulan sur  Mer,super ambiance.

Thierry fait le 10 km en 0.39 mn16.

SimonO.39mn36.

Moi0.39mn39.

Simon monte sur le podium avec Patrice Gloux car il fait 1 er cadet !!!!!

 

                                                                              patrice

 

  Commentaire de Simon

 

Salut coach;

voici les images de mon premier podium obtenu grace a Pat' qui m'a aidé sur toute la course en m'empêchant de partir trop vite et en accelérant quand il l'a fallu

 

Simon

La course du Viaduc de Millau : dimanche 13 mai 2012

 

« Courir entre ciel et terre »

 

24 Km pour 400m de dénivelé.

 

Après une 1ière édition qui devait être unique le 13 mai 2007 et à laquelle je n’avais pu participer pour cause de travail le weekend, j’aurai patienté 5 ans pour prendre le départ de cette 2ième édition le 13 mai 2012.

 

Fascinée par les ponts, barrages et autres architectures spectaculaires, courir sur le viaduc de Millau était comme un rêve inaccessible : pas franchement conseillé de fouler quelques kilomètres d’une autoroute ouverte à la circulation !

 

En ce 13 mai 2012, je vous rassure, l’autoroute était coupée sur le secteur concerné et donc réservée aux foulées des 15 000 coureurs inscrits à cette course atypique.

 

Départ en 4 vagues du centre de Millau à partir de 9h et toutes les 7 minutes. Il fait déjà chaud et les 30°C vont encore être atteints en journée ; pas les conditions idéales pour moi mais au moins les images seront belles sous le ciel bleu azur.

 

5 km plats pour s’échauffer le long du Tarn sur la route du Peyre. Le viaduc apparait petit à petit entre les falaises du plateau de France.

 

Arrivée à hauteur du viaduc à la pile P2, la principale difficulté se présente : grimper là-haut par la piste de chantier nord en lacets sous l’ouvrage. Abrupt comme l’ascension d’un col sur un sol de graviers fuyants. Difficile montée d’autant que la température s’élève au fil des minutes. Impression d’être tout petit dans ce décor unique.

 

Au sommet, un ravitaillement salutaire remet dans les meilleures conditions pour savourer l’aller-retour sur le viaduc.

 

Aller dans le sens nord sud, soit en montée à 3,5% tout de même et sur 2,5 Km : magnifique, grandiose, unique avec la sensation de courir entre ciel et terre comme le dit si bien le slogan de la course. Belle ambiance où chacun y va de ses photos, un hélicoptère filme pour la TV.

 

Après un demi-tour côté Larzac, retour sud nord tout aussi féérique, avec vue sur Millau (tout petit tout en bas) et les Causses environnants.

 

Il faut alors quitter le ciel pour redescendre sur terre vers Millau par une piste plongeant sur la ville, à peine moins raide que la montée.

 

Quelques kilomètres sinueux en fond de vallée pour finir dans Millau au parc de la Victoire, comme à regret d’en avoir terminé avec ce périple unique.

 

A refaire en 2014 car ils parlent déjà d’une 3ième édition vu l’engouement suscité : avis aux amateurs !

 

Odile

 

Triathlon de Fouesnant : jeudi 17 mai 2012

 

        La première édition du Triathlon de Fouesnant, organisé par le club de triathlon de Quimper, avait lieu ce jeudi de l'ascension.

Comment dire, le matin au levé, tout le monde pensait que cette épreuve allait être annulée, vu le temps , orage éclair, grêle ............, mais dans ce pays fouesnantais le temps change vite et après l'orage, voila le soleil.

Mais la Mer n'était pas d'accord car elle nous a amené une houle assez importante pour que l'épreuve de natation soit annulée ; alors pour cette première édition le triathlon s'est transformé en duathlon.

 

      Départ donné à 14h30, pour une première boucle de course à pied de 5km, passant sur les dunes et les marais ; nous avons enchainé avec un parcours vélo de 20km, passant par le bourg de beg meil, cap coz, la côte de kersentic que nous connaissons bien, puis direstion mousterlin, où nous avons tous souffert du vent, puis retour sur beg meil par les "vidogènes" en passant par kerbader.

Une fois ce parcours vélo terminé, nous avons réenchainé avec 3km de course à pied, un peu difficile de descendre du vélo !!!!!

Malgré la déception de ne pas avoir nager, tout le monde avait l'air satisfait.

 

Encore une fois SNA était bien représenté, que ce soit sur l'épreuve mais aussi surtout comme bénévoles car à chaque coin des parcours nous pouvions entendre des encouragements, même au niveau médicale  SNA était là, avec Laure.

Merci beaucoup à eux.

 

 

Résultats : 

 

Patrice : 1h10

Jean luc : 1h14'13

Sam : 1h14'52

Max : 1h17

Parick G. : 1h26'50

Thierry et Marco : 1h27 "main dans la main"

Olivier  R. : 1h29'26

Stef : 1h31'31 "main dans la main avec Olivia  une copine du tri "

 

 

Expérience super sympa que le duathlon, mais çà va hyper vite !!!!!!!!!

 

 

                                                     stef

 


  Pour les photos et le détail du classement, rendez vous sur le site du triathlon de Quimper    http://www.triathlon-quimper.fr/

 

  Ci-dessous quelques photos prises par Arnaud ,un ami raideur (copyright oblige..merci Nono !) et Dominique LC .Merci à eux .

 

 

 

 

 


Trail des Chaos au Faouët et La Presqu'ilienne à Crozon : jeudi 17 Mai 2012

               

                           Résultats des courses du jeudi de l'Ascension :

 

Trail des Chaos au Faouët , 27km

 

Olivier N : 2h22

Pascal H : 2h46

 

 

La Presqu'ilienne, 15km, challenge de cornouailles

 

Thierry L. : 1h04

 

 



Royal Raid Mauritius : Dimanche 13 mai 2012

Bonjour de l'île Maurice,

à l'invitation du responsable de l'antenne mauricienne de SNA, je me suis rendu ce WE sur l'île voisine (un court vol de 300 km qui déleste tout de même de 240 €, les enfoirés....).
C'est clairement Yves qui m'a motivé cette année, j'ai déjà couru 3 fois cette course (2008 100 km ; 2010 & 2011 80 km) et je ne me serai pas inscrit cette année si Yves ne m'avait pas motivé. Pour lui, c'était une première, il avait cependant déjà couru le Royal Raid 35, sur les... 35 derniers km du RR80, vous me suivez ?
Motivé, lui il l'est, car il est inscrit pour la première fois à un 100 km sur route, celui de Cléder (mi-juillet je crois). Bien qu'ayant déjà fait 2 fois la Diagonale et 1 fois l'UTMB, ce 100 bornes sur route le fait cogiter.

Lever à 3h, départ de la course à 5h, petit footing dans le chassé de Yémen (un chassé est une vaste étendue privée, où l'on chasse le cerf, le cochon noir sauvage, la pintade, que sais-je encore). Une fois le soleil levé, c'est très joli, genre savane africaine, je n'ai par contre pas croisé Karen Blixen, pas plus que de lions ou de girafes.
Comme toujours en première partie de course le gars Yves est fringant, quelques kg au dessus de son poids de forme (qui est à 97, ça cause) juste au dessus du quintal donc. Pour ma part je suis très très au-dessus de mon poids de forme, mais bien en dessous du quintal, vous suivez encore ??

Les km défilent tranquilou, nous alternons marche et course ou course et marche, pour une fois nous "roulons" avec un petit groupe. Les points de contrôle défilent aussi, ça monte, ça descend (6000m de dénivelé total, autant de D+ que de D-, une broutille). Arrêt pour satisfaire un besoin naturel, Yves avance un peu pendant ce temps là, je me réajuste et pan, vla t'y pas que je ne prête pas attention au sol, et vlan, une cheville droite. Va falloir que j'en fasse poser en titane... Je râle, je tempête, je me dis que je ne serai pas en mesure de faire les 50 bornes restants, puis je remarche, ça n'enfle pas trop trop, et au final j'oublierai presque le truc, sauf à l'arrivée quand j'enlèverai ma chaussure et mes chaussettes. Le trailer n'est pas douillet.

Sortie du chassé Yémen et direction les gorges de la Rivière noire, le parc naturel où Yves s'était perdu toute une nuit l'année précédente, lors d'un court footing d'entraînement, sans eau et sans frontale. Il avait cependant son Blackberry (PUB!) et avait averti ses amis et la police, en demandant que l'on ne vienne pas tout de suite à son secours. Le matin il avait ensuite résolu l'énigme tout seul comme un grand... imprudent.

Gorges de la rivière noire, up to Macchabée view point (raide +++), gros ravito de Jet ranch où la pluie nous assaille, pluie tiède tout de même. Plateau et descente, à nouveau la rivière, et le mur du jour, le Parakeet, 600m de D+ en 2.5 km je crois. C'est simple c'est droit dans la pente, pas de virages ni de zigzags, avec les Mauriciens c'est ainsi et on s'accroche aux arbres qui bordent le single track.
Yves se gère lors des patates, je progresse à mon allure avant de ralentir vers le haut afin de l'attendre sans avoir froid.
Antenne du Parakeet, ne restent plus que 14 km de descente plutôt douce. Un binôme déjà croisé plus tôt nous rattrape, un gars de Lannion avec un short Gwenn ha du, et son collègue résidant à Maurice. Comme avec Yves on a encore de bonnes jambes, on décide de partir du ravito en petit footing, histoire de les "intoxiquer". Ça marche, ils voient nos frontales (oui la nuit est tombée) s'éloigner. Yves est content de doubler deux maigres et eux nous diront à l'arrivée avoir été scotchés par notre finish (25 min d'écart sur la ligne).

Yves est encore en forme, moi je me méfie des cailloux cachés dans les herbes ou peu visibles dans la boue du chemin. Bref il me booste puis ralentit à 5 bornes de l'arrivée. Monsieur Le Mao a ses pieds douloureux, ressent le moindre caillou des chemins qui filent entre les champs de canne à sucre. A mon tour de le motiver, de le faire marcher vite, on commence à entendre distinctement la mer, on ARRIIIIVE !

Finish line franchie main dans la main en 15h31', 107 et 108 èmes sur 132 classés, 170 partants. Nickel, une belle journée de sport.

Laurent

Plus je vieillis (ou je grossis), moins je vais vite... mais bon la vitesse, c'est dépassé !

2012  15h31' (80km)
2011  14h52' (80 km) 136e /183 classés /227 inscrits
2010  12h30' (80km) 63e/153 classés  (Xav, 12h55')
2008  18h50' (100km) 

PS: désolé grand-pa Jean-Mich on n'a pas eu le temps de passer saluer ton cousin....





Marathon du Mont St Michel : Dimanche 13 mai 2012

 

      Voici le résumé de Patrice sur son premier marathon : 

 

Je prends un moment, dans un emploi du temps bien chargé, pour vous faire un petit commentaire sur mon premier marathon.

 Cancale - 13 mai 2012 – 06h00

Réveil après une bonne nuit de sommeil sans trop de stress.

Pour ma part, pas de pommades ni de potions magiques.

J'ai essayé de garder mes repères de course habituels.

Je me suis placé sur la ligne de départ trop tardivement.

Avec Thierry on a essayé de se frayer un chemin dans la foule dense des coureurs, mais on est resté bien en retrait de notre ballon d'allure (lui-même sans doute mal placé).

Je me fixe une moyenne de 12,5 km/h.

Après un départ tranquille dans un peloton compact, je prends une allure de croisière entre 12,5 et 13 km/h (montre GPS au poignet).

Je dépasse le ballon des 3h30 après plusieurs kilomètres et je pense à ceux qui ont du se griller en essayant de le rattraper après le départ.

La course se passe bien. Le cadre est magnifique. A l'horizon, sur fond de ciel bleu, le Mont St Michel grandit au fil des kilomètres. Seul point négatif, le vent contraire qui nous a accompagné sur  toute la longueur de la course.

Au ravitaillement du 29ème km, je double Thierry et un peu plus loin Sam, très déçu par sa blessure.

Les kilomètres se font de plus en plus difficiles mais je ne rencontre pas le fameux mur du 30ème.

A partir du 37ème km, ça devient réellement très dur. Je finis au mental avec les encouragements des spectateurs, nombreux dans cette dernière ligne droite vers le Mont.

Je passe la ligne après 03h20'03'' et une moyenne de 12,7 km/h. Objectif atteint.

Cuisses et mollets douloureux mais pas de gros bobos.

Cette première expérience marathon restera donc, pour moi, un bon souvenir.

 

Merci à tous mes camarades de SNA pour leurs précieux conseils et leur bonne humeur tout au long  de ce très beau week-end.

 

                                                    Patrice

 

 


 

     Voici les premières impressions des marathoniens, à suivre les sensations de Jean-Claude O. :

 

Petite synthèse de notre séjour : DUO / Dossard N° 162 A et B

Première déception avec l'abandon de ma binome Corinne (une histoire 
invraisemblable de lumbago en pleine nuit seule dans son lit).
Consolation avec ma nouvelle binome Solenn qui a gentiment acceptée de 
relever le défi de ne courir que sur 19 kms.
Marathon DUO bouclé en 03 H 37 mn (décompte réel) soit le milieu de tableau 
des DUO arrivés.
Course très sympa et bien organisée / Superbe arrivée avec vue sur le Mont / 
Mes 23 kms bouclés en 02 H 03 mn ( en fait c'était mon premier semi 
amélioré).

J'ai aimé :

- la soirée du samedi soir avec les bonnes pâtes préparées par les filles et 
Patrick
- la balade trop courte après manger avec la vue sur la baie
- notre gite réservé par Erwan : très fonctionnel
- notre Saint Bernard Corinne qui nous a convoyé à temps au relai à mi 
parcours
- le stress du matin de course des uns et des autres (réservation impérative 
des WC)
- les commerçants sur le bord de la route : tout était gratuit (eau - la 
colle en tube ....) : quelle hospitalité
- les gens sympas au bord de la route qui m'encourageaient en hurlant : 
allez DUO
- les gauffres de Solenn et le Gateau Sport de Catherine

Je n'ai pas aimé :

- les ronflements de Marco visiblement volontaires pour empécher Erwan de 
bien dormir et de faire une performance
- les coureurs éthiopiens qui partent trop vite sans respecter les 20 mn de 
course en commun
- la crampe du mollet droit dans le dernier km
- ma tronche sur le dernier km ( voir les photos sur le site du Mont ST 
Michel)

Remerciements :

- A Sam notre préparateur
- A Marco et Erwan pour les préparatifs d'avant
- A mes copines d'entrainement (Annie / Corinne / Dominique x 2 / Claudia / 
et ma Kiki )
- A tous les habitués du mercredi soir que je cherche à copier sans pour 
autant y arriver
- A tous les membres SNA qui nous permettent de progresser dans la bonne 
humeur

 

                                                                        jean claude

 

 

Maintenant nous attendons les commentaires des autres finishers, encore félicitations à tous.

Pour les résultats je vous laisse le soin d'aller consulter le site du marathon.

 

                                                                     stef

 

 

 


maintenant place au commentaire de Mme Christelle : 

 

Quand j 'ai accepté ce challenge avec  Annie un certain mercredi  22 décembre 2011,,je ne me faisais pas fière.
 
J 'avais peur de ne pas  arriver à faire ces 19km300 en moins de 2 h 30.
 
Aujourd'hui, ,je suis fière d 'y être arrivée   en 1h58 et d'avoir pu passer la main à Annie à mi parcours.
 
L 'entrainement et la volonté ont payé.
Le marathon du Mt st Michel en duo était ma première longue distance.
 
Je ne pensais pas que l'on pouvait stresser à ce point avant le départ:début de malaise avant de se rendre au point de départ puis l' attente du compte à rebours interminable et angoissant.
 
Puis le moment où l 'on s'élance arrive et  c'est parti pour ces 19 k 300 et le stress retombe, d'ailleurs c'est hilarant de voir les mecs partir dans ts les coins pour soulager leur vessie au bout de 500m à peine de course.
 
Je remercie Solenn de m' avoir accompagner pendant 2 kms pour me caler et monter cette côte qui me faisait peur : finalement pour rien,même  pas les jambes coupées en arrivant la haut.
 
Puis,j'ai fait mon petit bonhomme de chemin à mon rythme pas trop vite pour garder du jus jusqu 'au bout et assez soutenu pour terminer ce parcours en moins de 2 heures(mon objectif),tout ça sous un soleil magnifique et une vue à vous couper le souffle .
 
Je n'ai pas vu les 5 premiers kms et déjà le ravito ,,je me suis désaltérée à chaque comme me l' avait préconisé Sam(le plus dur est de jeter sa bouteille quelle gaspi!!!)
 
Et j 'ai continué en appréciant les encouragements du bord de la route et l 'ambiance musicale,tout en souriant pour m 'envoyer des ondes positives (cf le coach)
 
J' ai avalé les kms en doublant plein de coureurs (des vrais marathoniens ,eux!!!)Mon regret est de n 'avoir pas pu taper la causette comme on le fait souvent à l'entrainement,le temps aurait pu paraître encore moins long.
 
Je suis arrivée au treizième km : Le Vivier sur Mer,  je cherchais des visages connus mais il a fallu attendre la sortie du bourg au quinzième km pour les voir  enfin :ça rebouste.
 
Et puis , j 'ai entamé les derniers kms  en me disant , c'est bon ,je peux y arriver!!!  Mes mollets commençaient à se durcir et mes ampoules  à être douloureuses.
 
Mais peu importe,il fallait finir...
 
Le 19 ème km arrive , c'est bon il me reste 300 m ,je cherche désespéremment Annie ,,je croise Corinne et Solenn qui m' encourage, encore quelques mètres et je vois enfin Annie qui m' attendait radieuse et ravie de partir enfin relever son défi des 23 kms.
C 'était une super expérience ,,je remercie tous ceux avec qui j' ai passé ce we.et pourquoi pas un nouveau défi dans les mois à venir.
 
Christelle O.
Résumé de Mme Annie, la binome de Christelle :

Alors comment dire, tout se bouscule dans ma tête.

En Décembre avec Christelle (ma binôme) nous avons décidé de relever ce défit.

Au fil des entrainements et grace aux encouragements des SNAistes nous y  avons cru et y sommes parvenues, merci à tous.

 

Ce dimanche Christelle m'a passé le témoin dans de très bonnes conditions ( 1h56 les 19 kms300) malgré la côte de départ et le vent de face, bravo.

 

Les 18 premiers Kms se sont passés assez tranquillement, j'ai pu apprécier le magnifique paysage de polder, ses cultures, son élévage, ses villages coquets...la compagnie des autres coureurs. Un peu gènée, tout de même, de doubler les "vrais" marathoniens

 

J'ai suivi les conseils des expérimentés en prenant le temps de me  ravitailler à chaque poste.

 

Les choses se sont un peu compliquées au 18ème km, j'ai souffert, je crois(j'ai la mémoire courte), pendant ces 5 derniers kms, cette longue, très longue, trop longue ligne droite avec en point de mire le majestueux Mont st Michel qui m'en finnissait pas de m'échapper.

 

Mais quel réconfort et quel accueil vous m'avez réservé à l'arrivée en entonnant un petit air bien connu (séquence émotion...)

Vous êtes chouettes les SNA.

Quel beau week-end, je suis toujours sur un petit nuage (que c'est doux) et reboostée à bloc prête à relever d'autres défits.

 

Merci beaucoup

                                       Annie

 

 

Nouveau commentaire d'un marathonien confirmé :

 

Réveil 6 H00

AU petit déj gateaux sport et ricoré, les affaires étaient préparées la veille, pommade,pédirelax,knoc et nous voila parti au port de Cancale où 5000 anonymes nous attendaient. Pas bon signe, le speaker annonce un vent d'est soutenu. Les SNAISTES se regroupent au pied du phare chacun allant de sa tactique et de son pipi.

8 H 30 nous voila parti en queue de peloton pour la plupart

Plusieurs blessés sont à dénombrer: SAM, FRED et PATRICK ils finissent tous les trois au courage, Yves en gentelman entraine La Grande en moins de 3 H 50;

1er marathon pour PATRICE et 3 H20, malgré le vent SYLVAIN ET THIERRY battent leur record

Repas débrifing bien arrosé pour ceux qui pouvaient rester le dimanche soir

Grand merci aux accompagnateurs et accompagnatrices.

 

                                         Marco


Classement Marathon:

 

1 PATRICE G 3 H20 03

2 SYLVAIN 3 H 24 53

3 THIERRY LM 3 H 26 37

4 MARCO 3H 32 57

5 YVES 3H 49 47

6 CATHERINE R 3 H 49 48

7 JEAN YVES 3 H 57 24

8 SAM 4 H 01 19

9 ERWAN 4 H 02 40

10 CATHERINE P 4 H 02 42

11 HENRI 4 H 06 34

12 FRED 4 H 07 33

13 PATRICK D 4 H 14 17

 

Classement DUO:

 

1 DOMINIQUE MAX 3 H 14 11

2 SOLENN (anciennement CORRINE) JEAN CLAUDE 3 H 37 15

3 CHRISTELLE ANNIE 4 H 20 25



Trail de Kériolet à Concarneau : dimanche 13 mai 2012

 

  Magnifique journée pour ce trail où quelques représentants SNA ont encore brillé !!!

 

1° impressions de Céline sur ce trail : " Beau parcours au niveau du site, montées et descentes à volonté jusqu'à l'arrivée !"

 

Jean luc P.    :1h (39°)

Nelly Le B.    : 1h02 (58°) et 3° sur le podium féminin

Alain P.         : 1h03 (64°)

Laurent le P  :1h06 (97°)

Yvan K.         : 1h20 (198°)

Celine A.       : 1h21 (200°)

Jean paul B.  :1H37 (252°)

 

 

                                                              stef

 



Semi Huelgoat/Carhaix : samedi 12 mai 2012

 

SNA présent dans le centre finistère avec Guillaume G. : 

 

un petit message pour vous dire que j'ai enfin pris ma revanche sur semi-marathon. Mon temps de 1 h 30 min 04 sec du mois de février au semi-marathon de Saint-Gilles m'était un peu resté en travers de la gorge...
Samedi, j'ai réalisé 1 h 29 min 53 sec sur le semi-marathon Huelgoat-Carhaix.
ça c'est fait !
A bientôt,

Guillaume .

 

                                                                           stef

Les foulées pluguffanaises : samedi 12 mai 2012

 

     Seul deux représentants SNA sur le parcours de pluguffan : 

Thierry L qui termine les 10km en 40' (52°) 

Simon R, en 41' et termine 2° cadet.

 

 

                                    stef

 


Les foulées Loctudistes : Mardi 8 Mai 2012

Résultats de la course : 10km 

 

Max              : 40'06

Thierry L       : 41'47

Patrick Le M. : 41'58

 

                                                 stef

 

 



Les foulées de St E : Samedi 5 Mai 2012

Résultats de la course de St E : 14,4km

 

Jean luc P.    : 56'

Thierry L.      : 59'

Solen            : 1h03 et 4° féminine

Patrice G.      : 1h03

Sylvain          : 1h05

Laurent Le P.: 1h07

Marco            : 1h07

Catherine      : 1h12

Erwan           : 1h12

Christophe S.: 1h13

Henri L          : 1h15

 

bonne semaine à tous                     stef