Bretagne Ultra Trail : Samedi 27 Avril 2013

Résultats du 63km :

 

Alain P. : 8h11

Yann Le F. : 8h11

 

Résultats du 63km en duo:

 

Laurent et Sylvain : 7h11

Pascal et Thierry : 7h11

Marco et Erwan : 7h11

Stef et Catherine P : 7h20

 

 

 

 

       Cà y est on y est !!!!! Le BUT est là, nous étions plusieurs à être inscrit sur cette course, Alain et Yann sur le 63km complet et 4 binomes : cath et stef, marco et erwan, laurent et sylvain, pascal et thierry.

Nous voila au complet départ de Fouesnant vers 8h, juste avant de partir Olivier nous rejoint, il est inscrit sur l'édition O du 20km, dont il finira bouffon lui aussi, au pied du podium !!!!

On fait route vers Plouay, départ à 10h, et voilà çà commence les routes se séparent, mais tous le monde est au rendez vous , on se prépare tranquillement, personne de trop stressé, çà papote.......

Voilà le départ est donné, mais j'ai déjà perdu mes gardes du corps et c'est parti pour la première partie du BUT.

45min de course et les 3 compères me rejoignent, Yann est là également mais les gardes du corps ne jouent pas leur rôle, boosté par le futur vainqueur du 115km qui vient de les doubler, les gars enchainent derrière lui, sauf yann car il faut qu'il tienne jusqu'au Pouldu!!

Le parcours est magnifique le long du scorf, les roches du diable qui nous faisaient si peur sont passées comme une lettre à la poste, même pas peur !!!!

Unne petite boucle nous mène le long de l'Ellé jusqu'à Ty Nadan, sur les 2 derniers kilomètres, Alain nous rejoint et nous faisons connaissance avec Murielle qui terminera 5° féminine du 63km, mais sur cette dernière partie deux belles bosses nous attendent et une descente dans laquelle j'ai un peu freiné !!!!!

Et voila Ty Nadan 31,5km en 3H30, passage de relais à catherine, le trio est passé moins de  10min avant nous, Catherine est partie pour 33km.

Je suis assez satisfaite,matos tester pour Annecy et il fallait garder un peu de jambes pour le lendemain, un petit duathlon m'attendait dimanche après midi !!!

Avec Marco, Pascal et Laurent nous avons fait le reste du parcours en voiture, petit halte au centre de Quimperlé pour se désaltérer, nous l'avons bien mérité et nous retrouverons nos trailers à l'abbaye St Maurice, Sylvain commence à tirer la langue, ils leur restent encore 8 petits km à parcourir, et l'arrivée au pouldu sera là!!!!!

Les gars je ne sais pas ce que vous avez fait sur le chemin mais catherine a été plus rapide que vous du coup, sur cette 2° partieet  nous finissons à peine 9 min derrière les gars, petite déception on a joué les bouffones, comme solen , 4° duo féminin , on fera mieux l'année prochaine!!!!!!

 

Allez les gars on attend vos commentaires !!!

 

                                                     stef

 

 

 


Les Foulées de St E : Samedi 27 Avril 2013

 

Deuxième étape du Challenge de Cornouailles 

 

Résultats du 7km : 

 

Alexandre : 26'47, le petit nouveau du club

Edouard : 37'40

 

 

 

Résultats du 14,4km : 

 

Maxime : 1h05

Vincent : 1h08

Jean yves : 1h11

Henri L. : 1h21

MoMo : 1h21 et termine à quelques secondes d'henri

Jean paul : 1h29

 

 

 

                                   stef

 

 


Trail de l'Odet : Dimanche 21 Avril 2013

 

       Pour cette 10°édition, petit changement de programme les courses avaient lieu dimanche matin au lieu de samedi après midi, mais toujours deux parcours de 13,5 et 26km.

Des podiums encore cette année grâce à Nelly, 1° féminine sur le long et Simon 1° cadet sur le court, voici  le commentaire de Simon suivi des résultats.


Salut Sam,
dimanche c'était rendez-vous à Ergué-Gabéric pour au choix: 26 kms de galère ou 13 kms de galère. Mon choix était déjà fait ^^. 9h, le premier lâché de fauves (autrement dit départ de la course longue) et en entendant Patrice, Thierry et Patrick, ce ne fut pas de tout repos (Patrice Gloux est en 12.5 km/h :D ce qui tend à confirmer l'hypothèse d'une course relevée ). 10 minutes plus tard, second lâché de fauves, les vrais, les canicross. Enfin, à 10h, dernière tournée avec le 13 kms. C'est fou ce qui peut se passer sur seulement 13 petits kilomètres. Partis à fond les ballons (comme d'habitude) histoire de m'amuser un petit peu, je pense que le jeu à trop durer puisqu'au 2nd km j'étais troisième ^^. Au 6ème, après avoir effectuer mon cota de chute (2), Pat' me rattrape avec sa bande de coureurs. Je m'accroche 2kms plus tard et je vois le groupe de Pat' qui s'éloigne. Finalement une bonne accélération me permet de repasser devant ce petit groupe mais de peu.
Sinon, le parcours était sympa, bien que trop de rivière tue la rivière et qu'à certains moments le balisage manquait de clarté. Les montés faisaient bien mal aux pattes (rien d'étonnant jusque là) et les descente, super raides demandait pas mal de concentration ^^. Voilà, sur ce à dimanche!

Simon


Trail court : 

Simon : 1H04, 1° cadet

Patrice C. : 1H04, le coach de simon sur la course

Catherine : 1h20, la maman

 

Trail long : 

 

Nelly : 2H44, 1° féminine

Patrice G. : 2H44

Thierry Le M. : 2H49

Patrick D. : 3H10

 

 

                                                                stef

 

 


Trail du Manoir de Kernault : Dimanche 14 Avril 2013

 

    Nous étions 5 à prendre la route ves Mellac, Yvan, Laurent, Stéphane et moi même sur le 20km et Agnès G. sur le 12km.

 

   Dimanche, rendez vous place de la baie à la Forêt à 7h45, nous attendons quelques minutes mais pas d'Yvan au rendez vous !!!! panne de réveil !!! Nous le retrouverons là bas.

Arrivés sur le parking du manoir nous nous dépêchons un peu car cette année, nouveauté le départ n'aura pas lieu a cet endroit, nous devons prendre la navette qui nous conduira jusqu'au bourg de Mellac.

Vite arrivés sur le lieu, vite partis pas d'échauffement et c'est parti pour 20km au lieu de 22, car l'Isole a fait des siennes avec la pluie de la veille, la rivière est sortie de son lit et les organisateurs ont dû revoir une partie du parcours mais les bosses sont toujours au rendez vous et elles ne manquent pas !!!!!

Après 2 ou 3km assez roulant, les hostilités commencent à Kerbiquet, la première descente et Yvan me plante, ces grandes jambes sont affutées !!!!

Et voila, c'est parti :  montée, descente, boue tout est au rendez vous. Le parcours est super bien balisé.

Au Km 5 , petit coup de mou, c'est pas gagné  il en reste 15 !!! Stéphane me double  et j'essaye de le tenir, çà a l'air de fonctionner.

Après le premier ravito, rendez vous avec  la côte de la vacherie et elle porte bien son nom, superbe boucle très variée et dans les descentes il fallait plus opté pour les skis, trop bien, du coup stephane reste derrière et décide de rester un peu plus longtemps au 2° ravito.

Sur la dernière partie je fais connaissance avec Florence une cop's d'Yvan,qui était juste dernière moi, et nous décidons de finir ensemble, on se motive l'une et l'autre, tout en papotant des courses à venir, du coup on louppe quelques rubalises dans un semblant de marais mais rien de grave on s'enfonce dans la boue jusq'au genou, ce qui permet quelques rires.

Les derniers kilomètres sont roulant et  avant l'arrivée petit passage dans un tunnel, qui la lessive est faite, et voila le bois du manoir et l'arrivée.

Superbe trail de 20km parcourue en 2h16.

 

Résultat : 

Laurent : 2h08

Yvan :  2h10

Stéphanie : 2h16

Stéphane : 2h37

 

sur le 12km Agnès termine en 1H16

 

 

                                                      stef

 

 


 

 

 

 

Trail des Crêtes à Sizun: Samedi 13 Avril2013

  Résumé du Trail de Sizun de samedi dernier par Olivier R.

Nous étions 2 , Sam et moi , à défier les éléments ( pluie et vent) au Trail 
de Sizun samedi .
ET malgré ces conditions très difficiles , nous n'avons pas regretté une 
seconde notre escapade dans le nord...
12, 18 ou 25 km au choix
Comme nous voulions tous les deux  faire du long , pas d'hésitation ce sera 
le 25km et
700m de D+ , avec comme point culminant le mont St Michel de Braspart.
Par contre ,pas de chronométrage puisque le parcours emprunte de nombreuses 
portions classées Natura 2000.... En effet il faut savoir que le 
trail-randonnée sans chronométrage est autorisé tandis que le même parcours 
chronométré avec le même nombre de participants ne l'est pas.........ou bien 
demande beaucoup plus de tracasseries administratives pour les organisateurs 
!!!  cherchez l'erreur
d'où ma question  : le chronomètre est-il anti-écologique?

Bref , Départ groupé du lac du Drennec pour tous ,sous des trompes d'eau , 
il suffit juste ensuite de suivre le fléchage correspondant à sa distance...
quelques décametres de plat sur la route et puis c'est parti pour des 
"ribins" en montée et à contre courant car vu toute la pluie accumulée , on 
courait au mieux dans un ruisseau ou bien au pire dans un ravin....
La première montée est quasi continue pendant 3 km , j'adopte un rythme 
tranquille
il va falloir gérer , Sam en fait de même puisque sur certaines lignes 
droites je l'apperçoit.
La première bifurcation arrive et le 12 km nous quitte.
On court constamment sur un sol glissant ou un lit de rivière , quelques Km 
plus loin j'entame une longue descente , il faut vraiment être très vigilant 
pour ne pas tomber.
Enfin , on revient quelques métres sur la route pour traverser le village de 
St Rivoal
et on moment de récupérer un nouveau sentier , je m'apperçoit que je suis 
sur le circuit du 18km....et merde moi qui voulait faire du long !! je 
devais certainement plus regarder où poser mes pieds
que le balisage.....quel con!!! 
je demande à un signaleur s'il est posssible de récupérer le 25km , il me 
dit que non.
Bon et bien tant pis , s'il ne reste plus que 18km , je n'ai plus qu'à 
accélérer.
Et dire que j'avais donné les clés de voiture à Sam persuadé qu'il finirait 
devant moi...
Au premier ravitaillement du 18km  , je demande de nouveau s'il est possible 
de retrouver le 25km et une gentille organisatrice me signale un long chemin 
montant qui devrait arriver au pied du mont ST Michel
Allez j'y vais !  et là les km paraissent longs , je suis tout seul hors 
parcours , il pleut il vente et c'est brumeux , ça monte et le chemin est un 
vrai ravin , j'ai souvent de l'eau jusqu' aux mollets .
Et puis je semble voir le Mont St Michel sur ma gauche , c'est bon je vais 
pouvoir retrouver le 25.
Seulement avec ce raccourci , je me rend compte que le coureur que 
j'apperçois gravir le Mont , n'est autre que Stéphane Normant (le copain de 
Solenn).... ça veut dire que je suis second....
bon et ben heureusement qu'il n'y a pas de classement.
Arrivé en haut du Mont St Michel , ça souffle très fort et la descente sur 
les rochers mouillés est perilleuse donc j'assure et je rétrograde à la 
5-6ème place.
Ensuite on alterne des descentes et aussi quelques belles montées jusqu'au 
Lac du Drennec , les écarts sont vraiments importants et je cours souvent 
seul dans de très beaux paysages ( dommage que ce soit si couvert)
et puis enfin l'arrivée au bout de 2h17 d'effort.
10 minutes après , je vous laisse imaginer le tête de Sam quand il m'a vu à 
l"arrivée .
Et également nos têtes quand on a vu Stéphane déboulé quelques minutes plus 
tard , après s'être trompé de chemin et avoir rallongé de 5km  (ça me 
rassure , il n'y a pas que moi..)
Voilà , en tout cas un super parcours avec pas mal de dénivelé et un terrain 
qui resssemble un peu à la montagne parfois.
@+
Olivier

 

 


Week End du 13 et 14 Avril 2013

 

Les foulées de Plomeur

 

Comptant pour le challenge Pen Ar Bed, les foulées de plomeur avaient lieu ce dimanche matin, 4 SNAistes s'étaient déplacé dans le pays bigouden

Thierry L : 41'54

Sandrine et Delphine :53'47

Henry L : 53'51

 

on attend leur petit résumé de la course.

 

 

 

Le trail du Scorff 

 

Pascal H. avait fait le déplacement pour le week end, le samedi soir 10km en 1h01 et dimanche matin 25km en 2h50

on attend aussi son petit commentaire!!

 

 

                                                             stef

 

 

 

 

 

 



Marathon de Paris : Dimanche 7 Avril 2013

 

  Voici le commentaire de Corinne notre envoyée spéciale à la capitale :

 

La tradition oblige, voilà le petit résumé du marathon de Paris que j’ai eu le grand honneur de faire :

 

Bon déjà, c’est sympa de trouver ce prétexte pour passer un WE en amoureux avec son petit mari en abandonnant les enfants (pour se consoler , Lucie et Etienne  ont couru brin d’avoine ! un peu plus vite que leur mère et Ronan une compétition de voile)

 

Le marathon de paris est un marathon ANTI FILLES ! Dans le SAS de départ (SAS de 4h30), où il y avait plus de 1000 personnes (dont une bonne moitié de filles) il n’y avait qu’une toilette à disposition !!!!!!!!!!! Comment est ce possible ?

 

A part ce désagrément, le départ pour notre sas est enfin donné vers 9h45  et comble je m’apercois que les meneurs d’allure de 5h30 et 5h sont partis avant le SAS de 4h30 !

Resultat : j’ai passé mes 10 premiers km à zigzaguer pour dépasser les pers qui couraient très tranquilles (certains marchaient déjà)

 

Autre surprise : c’était la guerre à tous les ravito pour attraper une bouteille d’eau, il y avait la queue ! et en plus elles étaient difficiles à ouvrir. J’ai perdu beaucoup trop de temps à attendre aux ravitos.

 

Sinon la course : circuit très roulant (la première moitié cela descendaient beaucoup), c’est beau Paris sous le soleil et quand on a la route à soi. Je me suis sentie en forme (merci au plan d’entrainement jogging international), je n’ai pas eu de coup de mou et j’ai toujours dépassé du monde, j’ai enragé de perdre du temps bêtement au ravito.

Résultat : 4h28 37secondes.

 

Merci à tous les messages d’encouragement et de félicitations que j’ai eues, je me suis sentie VIP !

 

Bon prochain objectif : maraton de valencia Olé !

 

 

                                                       Corinne

 

 

 


 

Trail de l'Aber Vrach le 07/04/2013

    Voici le résumé de Guillaume : 

 

 

Je retrouve Manu (Neff) à 6 heures aux Balnéides ce dimanche matin direction Le Folgoët près de Lesneven. A 8h30, nous grelottons sur la ligne de départ en compagnie de 700 trailers. Les 4 premiers km sont très roulants et en légère descente, ce qui permet de se placer gentiment et de réduire les bouchons dans les premières parties techniques. Je cours entre 12 et 13 km/h et suis peu gêné lors des premiers rétrécissements. La première partie est assez facile. Une succession de petites montées et de descentes, quelques passages techniques, mais pour l'instant rien de bien méchant. 
Au km 15, nous franchissons une première fois la rivière les pieds dans l'eau (et elle est fraiche !). Un peu plus loin, nous longeons l'aber les pieds dans la vase (une partie un peu monotone). Je franchis le pont de Paluden (km 25) au bout de 2h30 en sachant que la deuxième moitié est la plus difficile. 
Au km 31, nous arrivons à une nouveauté : le tunnel of love : 5 minutes d'attente pour entrer dans un boyau très bas et étroit de 25 m de long avec de l'eau glaciale. Avec ma taille, je suis obligé de me mettre à genoux, et encore, le camel bag frotte. Etant un peu claustrophobe, j'ai trouvé ce passage glauque et angoissant (je l'ai passé en apnée). Bref, je n'ai pas aimé ! 
Un peu plus loin (km 35), le passage sous le pont avec les cordes que j'ai trouvé très sympa. Ces 15 derniers km sont très techniques et la moyenne baisse. Après un coup de moins bien au km 30, je me suis bien alimenté et hydraté et j'ai repris du poil de la bête. Les poutres du moulin ou les cordes du camp de César ne me posent pas de problème, et j'arrive assez frais en vue de l'arrivée où les organisateurs nous ont préparé une petite surprise : l'agility trail. Un mini-parcours du combattant avec des bottes de paille et des rondins de bois à escalader, des tuyaux dans lesquels ramper... Beaucoup de spectateurs et une grosse ambiance. Je ne suis ps sûr que les coureurs victimes de crampes bien légitimes au bout de 45 km aient autant apprécié que moi... 
Bref, je franchis la ligne au bout de 5h04min (188 ème). Manu s'est super bien débrouillé et arrive 9 minutes plus tard. Un bon ravitaillement, une petite mousse et nous rentrons fourbus, mais super content de ce beau trail, très bien organisé et balisé, avec de beaux chemins techniques et variés.
Si certains sont tentés pour l'an prochain, voici le lien de la superbe vidéo d'un concurrent qui permet de se faire une bonne idée de cette épreuve :

http://www.youtube.com/watch?v=G5OZD5V9ETI

Maintenant, il faut récupérer pour le trail de Guerlédan dans 5 semaines...
A plus Guillaume.

Guillaume et Manu participaient au Trail de 45 km  !!

Voici un commentaire de Manu

Allez je me lance :

Et nous voilà partis de bonne heure, bonne humeur, Guillaume et moi, pour le trail de l'Aber Wrac'h. Pour notre course, ce sera 45 km pour 1100m de D+.
Départ à 8h30. Nous sommes 700 sur la ligne de départ dans une ambiance de fête.
Les premiers kilomètres sont roulants, mais je pars prudemment, laissant Guillaume démarrer à une allure supérieure.
La première partie est en sous-bois, assez sympa, mais je rencontre quelques soucis techniques : camel-bak bouché par de la pulpe vraisemblablement et chaussette mal mise.
Puis c'est l'Aber qu'on longe puis qu'on traverse... glissades et dérapages, voire chutes sont au programme.
Passage au château de Kerhouartz au 25ème en 2h37'. Guillaume est passé une dizaine de minutes plus tôt.
A partir de là, c'est un peu plus dur, les premiers duos nous doublent comme des fusées. On longe l'Aber puis on retourne dans la forêt.
C'est l'heure du tunnel of love. Je joins un lien qui vous fera comprendre ce que c'est. Guillaume a adoré !

http://www.youtube.com/watch?v=D1h59bGDmCg

Puis on file vers la fin et après le 40ème je fléchis un peu, mais j'ai encore un peu de jus pour le parcours du combattant fait de ballots de paille et autres qui nous cassent définitivement les pattes à 50m de l'arrivée !
C'est en marchant comme des grands-mères qu'on regagne la voiture, mais des grands-mères heureuses !
Au final, Guillaume termine 188è en 5h01' et moi 233è en 5h09'.

ManuNefff.

 

 

   SNA est également sur la plus haute marche du  podium sur le 42km en duo grâce à Nelly qui s'alignait sur ce trail  avec Valerie R. , elles terminent 1° équipe féminine en 4h46, félicitation les filles, on attend le résumé !!!!!

 

Foulées de Brin d'Avoine

Dimanche après-midi avait lieu également la 10 èeme édition des foulées de Brin d'Avoine.

SNA y était bien présente puisque même le président y faisait la police !!

 

Vent fort , température hivernale, étaient au rendez vous toute la journée mais ce n'est qu'à l'issue de la tombola que la pluie s'invita.

SNA a remporté la seconde place en équipe grace aux deux jeunes fusées Simon et Etienne qui passait pour la première fois sous les 40mn, que dis-je, sous les 39 !!

 

Voici un petit commentaire de Simon ainsi que des photos qui nous sont envoyés par Simon et Bruno K qui vu arriver son fils premier dans sa catégorie Espoir...Espérons qu'il viennent grossir nos rangs !!!!

 

Salut Sam,

Cet après midi, une sympathique petite course à Creac'h Gwen nous a bien animé, tous autant que l'on est, mais les sourires sur les visages fouesnantais n'étaient pas les mêmes pour tout le monde:
sourire de joie chez Etienne et Sam, qui peuvent tout deux être très fiers de leur course en duo, alors que de mon côté le sourire était plus crispé,

chrono pas grandiose et place relativement mauvaise tant au général qu'en cadet (il est loin le temps où il suffisait de faire 42 minutes pour arriver premier, désormais on est 4 cadets sous les 39 minutes ^^), la faute sans aucun doute à un entrainement trop intensif la veille x)

Au final, en y réfléchissant bien, aucune raison d'être négatif.
Le premier cadet est mon ami Jean, Etienne, emmené par Sam, a été incroyable, et le SNA finit 2ème asso par équipe, comme dirait notre ami Georges: "What else?

Mais au final, il n'y a pas de quoi être malheureux; mon ami Jean finit premier, Etienne devient un champion et le SNA se place 2ème asso!
Le président devait être content d'être venu malgré la grisaille, le vent et le froid.
En tout cas, il avait l'air de l'être.
Tout autant que les présents: Mohamed, les 2 Thierry, Floriant, Sam, Vincent les  Gabriel Etienne et Lucie et moi-même.
Simon